Les Bas

Les Bas

Le terme bas est le diminutif du mot bas de chausse qui désignait la partie des vêtements masculins recouvrant la jambe du pied au genou.

Aujourd'hui un bas désigne une fine et longue chaussette utilisée par les femmes pour tenir chaud, par souci d'élégance ou de séduction. Généralement en soie ou en nylon, il peut être très fin (8 ou 10 deniers) et presque transparent (bas voile), avec ou sans couture, ou légèrement plus épais et élastique (15 à 20 deniers). Le bas gaine la jambe depuis le pied jusqu'en haut de la cuisse, à la différence du collant qui comporte une culotte attenante.

Au Québec et en Belgique francophone, le terme « bas » désigne aussi les chaussettes courtes.

Historique

À l'origine vêtement masculin porté par les Scythes et autres peuples orientaux, l'on trouve sa représentation sur les bas-reliefs de la cité de Persépolis où il fait partie des présents offerts aux souverains de l'empire dès le VIe siècle av. J.-C..

Le nylon, apparu en 1939, en révolutionne la fabrication industrielle sous l'argument qu'il était censé ne plus filer. Présent dans le paquetage des GI dès le débarquement en Normandie, il sert de monnaie d'échange en territoire libéré de l'occupation allemande. En 1942, les Américaines mettent leurs bas aux enchères pour soutenir l'effort de guerre et permettre l'achat de parachutes à l'armée.

Le bas sera populaire jusqu'au début des années 1960 où l'apparition des collants va le faire oublier quelques temps, d'autant plus que ces derniers permettent le port de la minijupe réinventée par Mary Quant en 1962 et connaissant dès lors un succès quasi immédiat.

Après le règne des collants, la principale motivation des femmes qui portent des bas semble être la volonté de séduction et d'élégance. Dans les années 1980, Chantal Thomass crée une collection où les bas et le porte-jarretelles apparaissent comme sexy.

Pourtant, les stéréotypes ont souvent lié par le passé les bas à la luxure ou aux femmes dites « de petite vertu » pour redevenir dans les années 1990, celui du raffinement avec l'avènement du porno-chic popularisé notamment par le photographe Helmut Newton.

 Types de bas

Il existe deux types de bas:

les bas « auto-fixants »: ils tiennent seuls en haut de la cuisse au moyen d'une bande de dentelle anti-glisse (bande caoutchoutée sur l'intérieur ou simple bande élastique) ;
les bas « simples » ou « ordinaires »: ils nécessitent un porte-jarretelles (ou un serre-taille), une guêpière ou une jarretière pour rester tendus.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site